Quand l’accès au code source est une question vitale

Je suis, depuis quelques années, de plus en plus intéressé par les logiciels libres et je dois avouer qu’il n’est souvent pas évident de faire comprendre cette philosophie aux autres personnes qui considèrent bien souvent qu’il s’agit de délires un peu  abstraits réservés aux personnes qui aiment bien chipoter (oui, j’aime bien chipoter, entre autres choses).

Je suis tombé sur un article très intéressant d’une libriste qui s’est posé la question de savoir quel était le logiciel fonctionnant sur un défibrillateur interne (i.e. implanté dans le corps lors d’une opération). L’article aussi parle de la sécurité des programmes et de piratages de voiture (oui, oui, des hackers ont réussi à pirater deux marques de voitures et à les faire accélérer, freiner, …, ce qui fait un peu peur).

L’article ici: http://www.framablog.org/index.php/post/2012/11/26/un-coeur-gros-comme-ca.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *