Ce que je fais après avoir installé Ubuntu

Le but de cet article est de présenter les petites choses que je fais après avoir installé Ubuntu. Deux buts à cela:

  • Communiquer quelques astuces (c’est la partie louable)
  • Me permettre de me rappeler les astuces trouvées au fil du temps (partie égoïste)

L’idée m’est venue après être arrivé sur cet article.

Système

  • Tout mettre à niveau
    sudo apt-get update
    sudo apt-get upgrade
    
  • Installer le paquet ccsm, qui permet des réglages fins sur compiz (notamment baisser la taille des icones du dock, car je ne suis pas bigleux)
    Appuyez sur la touche « super », puis cherchez « ccsm ». Cliquez sur « Ubuntu Unity Plugin ». Dans « expérimental » (ça fait peur, mais c’est pas du tout expérimental), modifiez « launcher icon size » (moi j’aime au minimum, à 32)
  • Installer les drivers graphiques: touches super, puis tapez « drivers » et cliquez sur « drivers additionnels »
  • Installer nautilus-open-terminal, qui permet d’un click droit dans un dossier d’ouvrir un terminal au bon emplacement
  • Installer pysdm, qui permet de monter ses autres disques (ntfs, notamment) automatiquement

Internet

  • Installer thunderbird (plus besoin dès la 11.10, :-))
  • Installer filezilla (client ftp)
  • Installer openconnect et network-manager-openconnect-gnome (pour le VPN)

Multimédia

  • Importer ma musique dans Banshee (lors de la première écoute, il install les greffons mp3 nécessaires)
  • Installer les lecteurs vidéos:
    – VLC
    – XBMC (qui présente une gestion de la bibliothèque très poussée, avec récupération automatique des informations sur les films, et gère très bien la hd)

LaTeX

  • Installer les paquets suivants: texlive, texlive-latex-base, texlive-math-extra, texlive-latex-extra
    Ils fournissent tout ce qu’il faut pour compiler la plupart de mes documents
  • Installer Kile, mon éditeur LaTeX préféré
  • Installer Okular (pour visualiser les pdf depuis Kile avec la mise-à-jour)

Divers

  • Installer KeePassX (gestionnaire de mots de passes multi-plateformes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *